Photo 818064Monsieur Dimitri CHRISSELIDIS
Dimi, je me devais de te rendre un hommage après tout ce que nous avons vécu, honnêtement ton absence à crée un vide dans ma vie, notre vie à tous je pense et j'ai encore beaucoup de mal à m'y faire. Dis, tu te rappelles du voyage rhétos? Toute ses galère qu'il y a eu mais c'était tellement drôle et tous les fous rire que ça a engendré, tu l'avais dis toi même , ça avait renforcé encore plus nos liens que ce qu'ils n'étaient déjà. Et tu te souviens de la chanson " Cupid " ?C'était et ça reste la musique emblématique de tout ce qu'on y avait vécu là bas, on chantait en boucle celle-ci même lors de la fête du théâtre. Ah le théâtre, ça semble si loin et si proche en même temps et qu'est-ce que tu jouais bien bon sang j'aurais aimé continué cette épopée tous ensemble, j'ai apprécié et chéri chaque instant passé en ta compagnie, tu as accompli déjà énormément et prouvé à tout le monde que tu étais le meilleur des historiens. Tu me manque Dimitri et j'espère que de là où tu es tu as pu trouver la paix que tu souhaitais et que tu te sentes enfin en harmonie avec toi même, tu étais bien plus qu'un simple ami à mes yeux, tu faisais parti de mon cercle d'ami proche, avec qui j'ai vécu une grande partie(en fait même la meilleure partie ) de ma secondaire, tu es et resteras toujours comme un frère pour moi, je t'aime et je ne t'oublierais jamais.
Photo 817836De heer Wim De Troch
Onze gezellige ontmoetingen in de Nieuwe Hommel zullen ons altijd bijblijven. Je was een aangenaam en oprecht man. Maar de laatste tijd zagen we je minder . Wij waren van slag te horen dat je er niet meer was . We leefden met je mee naar de dag van je vertrek naar Amerika. Maar helaas kunnen we je jouw reisverhaal niet meer horen vertellen. Zo jammer dat we elkaar niet meer zagen.
Heel veel medeleven en sterkte gewenst aan zijn kinderen waar hij zo een bewondering voor had. Laat Wim verder leven in de vele mooie en liefdevolle herinneringen die hij jullie allen nalaat. Greet & Wilfried
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
« Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie
Tous chargés de parfums, de musiques jolies
Le Mistral et la Tramontane
Sur mon dernier sommeil verseront les échos
De villanelle, un jour, un jour de fandango
De tarentelle, de sardane ».

Comment ne pas convoquer, au moment de ton départ, la Supplique de Brassens que nous avons tant chantée dans nos belles années ?
« De la musique avant toute chose » écrit Verlaine, ce poète né à Metz...
En Lorraine, en Cévennes, en bord de mer encore, tes notes n'en finiront pas de résonner.
Salut l'artiste !
L'esquirol
Photo 817978Mademoiselle Sophie LAHURE
Nous sommes de tout cœur avec vous dans cette profonde tristesse
Nos plus sincère condoléances .
Famille gelinne dawagne
Photo 818294Monsieur Lionel ANSION
SINCERES condolences a la famille courage
Photo 818064Monsieur Dimitri CHRISSELIDIS
Très cher Ester et Gédeon ainsi que vos 2 princesses,

Rayan et moi nous souviendrons toujours du jeun'homme souriant, aimant, tellement doué en histoire et en français.
Ce vendredi, lorsque la nouvelle est tombée, Rayan ne pouvait pas y croire et moi, j'en ai eu des palpitations, tellement la nouvelle a été brutale.
Qui pouvait savoir qu'il n'allait pas bien et que c'était à ce point-là.
Une chose est certaine, il nous manquera terriblement mais nous nous souviendrons de lui comme un jeun'homme souriant, aimable, un peu réservé mais tellement gentil.
Courage à vous tous, nous sommes de tout coeur avec vous.
Photo 817948Monsieur Giovanni PIRET
Nous vous souhaitons nos plus sincères condoléances et nous envoyons énormément de courage pour affronter cette douloureuse épreuve. Giovanni sera une nouvelle étoile qui brillera dorénavant tout les soirs . j espère de tout cœur qu’il aura trouver la paix.
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Un petit air d’accordéon mélodieux et réconfortant pendant que je discute avec ma sœur…

Des récits captivants sur l’histoire des Cévennes…

La France traversée à bicyclette …

Des courges d’une taille improbable provenant du potager …

Un mas restauré avec habilité et bon goût …

Une écoute bienveillante et rassurante …

Un petit accent caractéristique …

Un papa attentionné et épatant …

Pour moi Bernard c’est tout cela. Je ne l’oublierai jamais.

Anne, Pierre et Bertrand, mes pensées vous accompagnent. Je vous embrasse très fort !

Antoine
Photo 817836De heer Wim De Troch
Bedankt Wim om mijn vrouw gedurende 13 jaar de job van haar leven te geven. Serge.
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Bernard tu vas nous manquer. Tu fais parti de mes meilleures souvenirs et de mon enfance. J'aimais ta gentillesse, ta douceur et bienveillante. Je t'embrasse tendrement d'ici bas. Arnaud
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Une profonde tristesse d'apprendre le départ de cet homme si doux, si cultivé, si humble et généreux. Les notes de musique et nos pas cadencés, emplis de sourires et de chaleur humaine, resteront à jamais gravés. Toute ma tendresse et ma force pour Anne, Pierre et Bertrand. Je pense très fort à vous. Christelle
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Tout mon soutien et mes affectueuses pensées à Anne, Pierre et Bertrand. Tous les bons moments, les soirées passées à discuter dans la petite cuisine, sous la cathédrale, en compagnie de Bernard, sont pour toujours dans mon coeur.
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Ancienne voisine de Bernard et Anne, c'est avec une immense tristesse que j'apprends son départ.
C'était une personne discrète mais tellement attentionnée.
Je le vois encore avec son vélo.
Ce sont des moments très durs et les mots sont bien vains pour atténuer la souffrance.
Anne, je t'embrasse bien fort ainsi que Pierre et Bertrand.
Affectueuses Pensées
Régine Alexandre Mélisande
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Chère Anne,
C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès de Bernard.
Nous sommes de tout coeur avec toi et toute ta famille.
Si tu as besoin de nous, n'hésite pas.
Virginie et Thierry
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Mes plus tendres et chaleureuses pensées s'envolent vers vous, Anne, Pierre et Bertrand, sa famille et tous ses amis.
Je partage votre chagrin de perdre un être cher et vous envoie tout mon soutien.

Que de bons moments partagés durant ces longues années, à Metz, dans les Cévennes et récemment au Mas.
Bernard, tu es dans nos coeurs, ta lumière est vivante.
Fidèle compagnon, super papa, musicien, bâtisseur, ami bienveillant, artiste ... riche de tant de talents, attentionné, curieux et amoureux de la vie.
Tu as su habiter le monde poétiquement
et nous inciter, tout en douceur, à te suivre.
Affectueusement
Patty
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Une bien triste nouvelle.Je prends part à votre peine. Comment oublier ce jeune professeur dévouée et passionnee par son travail J 'ai beaucoup appris des échanges lors de nos déjeuners à la cantine du collège Gabriel Pierné.Je vous en remercie .
Je vous adresse ainsi qu'à vos proches mes pensées les plus sincères et vous envoie des ondes positives pour vous aider à surmonter cette épreuve
Bien amicalement
Peut être un jour en d'autres circonstances aurons nous l 'occasion de nouveaux échanges
MCNoloni
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Chère Anne,
C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès de Bernard.
Nous sommes de tout coeur avec toi et toute ta famille.
Si tu as besoin de nous, n'hésite pas.
Virginie et Thierry
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Le mas Galabert est très triste.
Merci Bernard, pour toutes nos soirées, mes anniversaires et nos discussions.
Toutes mes pensées et condoléances à Anne, Pierre, Bertrand et à la famille BOYER.
Cordialement.
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Très triste d'apprendre le décès de mon ami Bernard que j'ai connu quand j'avais 15 ou 16 ans à Saint-André. On se voyait chaque année pendant les vacances d'été et souvent avec mes nièces Isabelle et Nathalie. Bernard avait le coeur sur la main. Je garderai le souvenir de sa gentillesse. Toutes mes pensées vont à sa famille dont je partage la douleur. Amitiés. Bernard ABRAMOVICI
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Toutes mes pensées à la famille de Bernard, tant apprécié de tous, qui nous a tant fait chanter au son de piano à bretelles, et découvrir les sentiers de randonnée de sa belle région. Toute mon affection à Anne, Pierre et Bertrand, et mes sincères condoléances à la famille de Bernard
Photo 817810Monsieur Bernard BOYER
Bernard, c'était le cycliste chevauchant son vélo à la découverte des voies vertes et des chemins bretons, le randonneur qui cueillait on ne sait d'où et ceci toute l'année des champignons dont nous nous régalions !

C'était aussi un merveilleux PAPA qui contait si bien les histoires de Tintin et d'Astérix à ses deux fils Pierre et Bertrand. Pédagogue, il leur transmettait généreusement et sans prétention ses connaissances. Il fut un mari attentif et aimant qui a su rendre notre tendre Anne heureuse.

Mais c'était aussi le beau-frère que nous avons eu la chance de rencontrer dans nos vies. Un être à part, à la voix douce et réconfortante. Un être bienveillant et curieux de tout...

Et oui, Bernard était tout cela et bien plus encore.

Toutes nos pensées vous accompagnent en ces jours difficiles. Vous êtes dans nos coeur.

Les Bretons
Photo 817907Madame Renée BAIRIN
Suite à cette douloureuse séparation, nous partageons votre peine et présentons, aux membres des familles concernées, nos plus chrétiennes condoléances.
Photo 818064Monsieur Dimitri CHRISSELIDIS
Dimitri, tu te souviens de notre première rencontre ? Elle remonte, hein ? Maintenant, ça fait combien de temps que cet évènement est passé, 17 ans ? Je te connais depuis que je sais parler, et depuis ce moment-là, je te considère comme mon meilleur ami. Mon frère. Une partie de ma vie. Malheureusement, celle-ci n'aura pas été facile pour toi ces derniers temps, et je m'en voudrais de ne pas avoir su te sortir de là, et ce, pour le restant de mes jours. On a vécu des moments difficiles, certes, mais tu as surtout rendu ma vie bien meilleure, en me faisant vivre des moments incroyables qu'on a partagé, et en m'ayant fait comprendre ce que c'était que d'avoir un "meilleur ami", pas seulement un pote qu'on est content de voir, mais un véritable frère que j'étais heureux de cotoyer presque quotidiennement pendant 15 ans. On aura tout partagé ensemble : notre enfance, avec les théories de fnaf, avec les "Templiers", avec le "Congrès", notre adolescence, avec la puberté, avec le débat, avec les jeux, avec nos appels vocals où on jouait, on faisait du roleplay, on regardait du Feldup... Et aussi nos grands moments de vie : notre toute première réussite scolaire au CEB, jusqu'à notre remise du CESS, où nous avons été graciés de nombreux prix, et où j'étais l'ami le plus heureux et le plus fier de toi. Ton départ dans l'autre monde m'est extrêmement douloureux, je n'arrive pas encore à m'y faire, et même à y croire, mais tout ce que j'espère, c'est que peut importe là où tu es, tu as su te libérer de tous les maux qui te rongeaient à l'intérieur de toi. Je sais qu'on a pas pu énormément se voir depuis ce début d'année, car pour la toute première fois de notre vie, le destin qu'on partageait nous a séparé par deux routes distinctes, mais je chérirais chaque moment que j'ai passé avec toi jusqu'à ce que la mort me fasse te rejoindre. Et jusque là, pour le restant de mes jours, et pour l'éternité qu'est l'étape suivante, je te le promet : tu resteras toujours mon meilleur ami. Merci de m'avoir partagé une partie de ta vie, et d'avoir illuminé la mienne Dimitri, je t'aime mon frère.

Previous tributes Next tributes