Photo 629440Monsieur Didier ABRIC
Chantal nous pensons bien à toi.
Il y a trois ans nous avons passé de bon moment avec vous deux.
Bon courage. Nous garderons un très bon souvenir de Didier.
Je t'embrasse. Jacqueline.
Photo 629637Madame Francine DEPOORTER
Prenons part à votre douleur et vous présentons nos plus sincères condoléance

Famille Rousseau - Ghijselings
Photo 629440Monsieur Didier ABRIC
Un grand coeur et bcp de sympathie qui émanait de Didier que nous avions rencontré +oeufs fois dans le cadre de son travail c'était un homme intègre
Sincères condoléances à tous ses proches
Madame Françoise BOZZAT born VINCENT
Nous vous présentons nos sincères condoléances suite au décès de votre maman.
Nous pensons bien à vous.
Photo 628198Madame Francine Hubert
Merci Francine pour tes qualités humaines, ton extrême gentillesse et ta sensibilité que tu exprimais si bien dans tes peintures. Tu nous quittes bien trop tôt. “L’objet profond de l’artiste est de donner plus qu’il ne possède.” Paul Valéry
Photo 629352Docteur Philippe DAUNE
Je vous présente mes sincères condoléances z toute la famille
Photo 629352Docteur Philippe DAUNE
je suis très triste j'aimais beaucoup docteur daune un homme super gentil de tout coeur avec la famille et tout les proches
Photo 628956Monsieur Guy COLLIN
Sincères condoléances à toute la famille.
Famille Walmack
Photo 628970Monsieur Marc HOGE
Nos plus sincères condoléances. Nos pensées s'envolent vers vous.
Photo 629287Quentin ZAWADZKI
Nous vous présentons nos plus sincères condoléances dans cette triste tragédie beaucoup de courage à vous pour la suite la famille Castelain
Photo 629287Quentin ZAWADZKI
Je vous présente toutes mes condoléances dans ce terrible malheur.
Sincères condoléances à la famille.
Photo 629287Quentin ZAWADZKI
Condoléances et beaucoup de courage pour l'envol de votre petit prince QUENTIN vers les étoiles
Photo 628970Monsieur Marc HOGE
Salut Marc, merci pour ces nombreux bons moments passés ensemble à l'ICADI, les fêtes d'étudiants, les voyages à Paris, les petits déjeuners et ton Chanteur de Mexico. Merci pour ton sourire et ton dévouement. Tu restes dans nos cœurs.
Photo 627296Monsieur Remy SULBOUT
Remy

Après une vie entière consacrée au travail, à la famille, voici l’heure du repos bien mérité.
Tu n’as jamais rechigné devant le travail, que ce soit dans les champs avec le tracteur, à la ferme à t’occuper des bêtes, par tous les temps, quand la météo capricieuse rendait la fenaison ou les moissons laborieuses, à toute heure du jour ou de la nuit pour aider les vaches à vêler, les traire pour récolter le colostrum pour les veaux. Tu aimais ton métier que tu as toujours exercé avec amour et courage dès le plus jeune âge, à Tresfontaines avec tes parents, André, Edmond et Agnès, ensuite à Hemroulle où la famille est arrivée en 1952.
La famille et le travail ont d’ailleurs toujours été intimement liés, avec tes parents, tes frères, sœur et belles-sœurs et dans la transmission de cet amour de la terre et du bétail à la génération suivante avec Pascal et Michel.
Très attaché à la famille, tu ne manquais pas les occasions de se retrouver tels que les baptèmes, communions ou mariages, la fête à Hemroulle à la Pentecôte ou à Mageret au mois d’août. Tu aimais rire et raconter des blagues.
Tu allais toujours avec beaucoup de ferveur à la messe dominicale, à la messe de minuit à Noël, aux pèlerinages de Saint Monon à Nassogne, prier la Vierge Marie à Beauraing, à Banneux ou le 15 août à Longvilly.
Quand tu as dû te résoudre à cesser ton activité il y a 5 ans, tu es resté à la maison en t’affaiblissant petit à petit jusqu’à être cloué dans ton fauteuil roulant. Tu es resté bien présent jusqu’au bout en t’accrochant à la vie, en gardant la Foi, courageux malgré les difficultés. Edmond, Marie-Louise, Pascal et Michel t’ont entouré et aidé au quotidien du mieux possible. Tu leur en étais reconnaissant. Tu ne manquais pas non plus de remercier les infirmières et la kiné.
Aujourd’hui, tu rejoins tes parents, marraine Marie, André et Monique dans la Vie éternelle.
Merci pour l’exemple que tu nous as donné de volonté, de courage, d’amour de la vie et du travail.
Repose en paix !
Au revoir Remy
Madame Simone LESDALONS née MANGIN
voilà déjà 10 ans ce 15 septembre 2020 que nous à quitté, et tu me manques toujours autant. C'est toujours aussi dure sans ta présence. Je t'aime et t'aimerai jusqu'à la fin des temps mamie.
Photo 628802Monsieur Alfred JACQUAT
Bien chère Madame,
Bien cher Jean-Martin et toute la famille,

C’est avec une tristesse certaine, contenue et respectueuse de l’être qu’était votre époux, papa, grand-père, arrière–grand-père, que je m’autorise ces quelques mots empreints de toute ma sincérité.

L’humain est, ontologiquement, un être de lieux, et avoir exercé pendant plus de trente années dans cette fonction gratifiante mais ô combien difficile , aura empli l’espoir de toute une vie.
Celle qui vous aura apporté les prémices et les aboutissants d’une éducation basée sur l’ouverture, le partage de cette connivence de la parole et de l’outil.

Aujourd’hui, l’implacable et irréversible destin vers lequel nous tendons tous, aura permis une forme de délivrance à celui dont les traces resteront indélébiles sur ce parchemin de vie qu’était son lieu de travail et de résidence. Le « Château » en patois francique « das Schloss » vit encore des derniers instants de sa présence parmi nous, parmi vous. L’empreinte de son sourire et celle de sa pipe resteront ancrées à jamais dans le moindre interstice de cet espace où résonnent encore, en sourdine certes, des chants aux accents grégoriens.

Il m’est agréable de rappeler ces années de lumière, ces années limpides pendant lesquelles l’accueil de votre époux, de votre papa, et bien plus, ne fut pas seulement un mot mais une réalité à laquelle mon âme se sera épanchée avec joie et discrétion.

Votre époux, madame, votre papa Jean-Martin et vos sœurs, restera, pour moi, l’être dont la simplicité avait le goût de l’ineffable don de soi, cette harmonie imprégnée d’une éducation, dont les racines puisèrent leur source dans le roc de la sérénité, de la valeur morale transmise par ses aïeux.

Me reviennent pêle-mêle les souvenirs d’une adolescence pendant laquelle nos chemins se seront croisés, et qui m’auront permis d’exercer des talents de moniteur à Reinhardsmünster, entre autres, mais aussi de partager des idées communes sur l’Homme, la société, la vie tout simplement.
Votre papa illumina mes yeux d’adolescent en quête d’instants d’éternité et de communion.

Aujourd’hui, l’heure est au remembrement, à la fois couture et souvenir, l’espace est affecté et les murs ferment les yeux, les lieux communs sont autant de stations incontournables du cheminement du deuil.

Que ces instants de finitude restent comme autant de moments de partage de l’esprit et de l’âme, afin que l’image de celui qui vous unit en ces temps réponde à cette citation d’André Breton « Tout l’au-delà était dans cette vie ».

Que mes pensées les plus sincères caressent l’espace du temps et du souvenir. Qu’elles vous accompagnent en ces instants de « l’aujourd’hui de Dieu » comme l’écrivait Saint Augustin.

Bien à vous, Madame
Bien à toi Jean-Martin, tes sœurs, toute la famille
Photo 629078L'Abbé Jules BLAISE
Mon épouse et moi avons eu une grande chance de connaître et de côtoyer souvent cet homme, ce prêtre exceptionnel, nous perdons un ami mais il n'est pas loin. Prie pour nous Monsieur le curé nous en avons tous bien besoin. Merci.
Photo 629118Monsieur Jean-Luc WALLET
JEAN LUC repose en paix mon petit frére nous ne t'oublierons pas
Photo 628944Madame Marie-Louise MOREL
Youyou,
Ton dynamisme, ta joie, ta bonne humeur, ton sourire, et ta générosité, resteront vivants en moi.
Je sais que tu es partie en paix comme tu le voulais. Nous, les copains, on ne t'oubliera jamais.
Philippe & Domi.
Photo 629036Madame Rosa Caruso
Con vivo cordoglio partecipo al suo dolore per la scomparsa della cara moglie. Sentite condoglianze. Alfredo Cosentino
Photo 628989Madame Alice HENNART
Présente à toute la famille ses sincères condoléances
Photo 628709Madame Marie-Thérèse SOLA née BORGES
Mme Sola .
Bienveillante et généreuse, vous étiez l’institution de la rue de Meric. Avec vous elle perd son âme.
Regrets éternels
Daniel Valérie et Léo Ponsin
Photo 628913Madame Agnès LOBET

Sans qu'on n'ait plus trop eu la possibilité d'aller la saluer et l'encourager, la voici qui nous quitte, Agnès qu'on n'a jamais oubliée depuis le départ de l'Ami Henri : 32 ans de Reconnaissance et d'Amitié pour une Maman, Mamy et Arrière-Grand-Mère empreinte d'un esprit rassembleur.

"Tous avec Toi, Mamy" : oui, nous l'étions aussi, en pensées ou lors de nos rencontres chaleureuses (Volley ou autres), où on évoquait le passé et l'avenir, sans oublier l'actualité ...

Un espèce de reconnaissance, pour une Dame, entourée par sa large famille bien connue, de la part d'Amis qui n'ont jamais voulu être des ingrats ou céder à l'oubli !

Ici encore, avec un Cœur un peu gros, mais sur fond de félicitations pour Mission Accomplie, nous venons par la présente déjà, te dire MERCI, Agnès, pour tout ce que tu étais pour nous et pour ta famille : un modèle de Sérénité et de Dévouement dans la simplicité de nos foyers ardennais
BRAVO, vraiment !

A toutes vos filles dans la peine, leurs conjoints et leur famille, nous redisons ici, Agnès et Henri, l'Estime qu'a toujours été la nôtre par delà les aléas de l'existence.

Pars en Paix, l'Amie Agnès, qu'on appréciait beaucoup et à qui on souhaite bonne route pour retrouver ton Henri, régulièrement consulté en pensées(!), un peu comme un père et à qui on adresse encore si souvent un clin d’œil complice, au cimetière aussi...

Que ton exemple de générosité soit un modèle pour nous tous, Agnès, à qui nous rendons Hommage avec une pluie d'optimisme qu'on passera partager.
Et, comme disaient mes cousines ou cousin ayant récemment perdu leur maman : " Une Maman formidable fait une Mamy exceptionnelle ! ".
"Et même extraordinaire! " doivent témoigner tes vingt arrière-petits-enfants que tu chérissais, tant en paroles qu'en pensées ou par action, sans omissions ...

Au-revoir, Agnès !